Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, janvier 17 2017

Tapage nocturne au village !...

vacarme.jpgComme nous avons plaisir à vous rapporter sur notre site des pages d'histoire ou d'actualité qui nous font découvrir la vie de notre village sous un jour souriant.

Comme nous avons de la peine à vous rapporter des comportements qui, par leurs sans-gêne, bafouent totalement le sens civique.

Cela s'est passé la nuit du Samedi 14 au Dimanche 15 Janvier. Il y avait une réunion festive à la salle polyvalente. Quoi de plus normal qu'elle soit animée jusqu'à 22 heures. Mais la musique barbare et martelée de BOUM, BOUM incessants a duré jusqu'à 3 Heures du matin. Tout le quartier du centre du village a eu droit à cette déferlante de décibels, ponctuée par un rythme soutenu, se traduisant par une mauvaise nuit pour les habitants du voisinage.

Rappelons que le règlement relatif à ces "séances musicales" prévoit le retour au silence à 22 Heures. Il y a même une intensité de bruits à ne pas dépasser.

Il serait bon de faire respecter ces consignes par l'autorité. Le "garde-champêtre" doit officier à cette occasion. Ce qui n'a pas été le cas en l’occurrence. Hélas, ce n'est pas la première fois.

Dans les comptes-rendu des réunions du conseil municipal, on trouve le rappel de l'arrêté préfectoral du 26/12/1996 relatif aux travaux de bricolage ou de jardinage (tondeuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques, etc..) donnant les horaires et les jours à observer. [voir les informations des 18/4/2014, 6/6/2014, 27/4/2015, 15/6/2015]. On retrouve même dans le compte-rendu du 22/7/2011 une information relative aux bruits, cris et dégradations, comportements fautifs des enfants au-delà de 22 Heures...

Il s'avère nécessaire d'obliger dorénavant les locataires de la salle polyvalente pour une "réunion musicale" notamment à respecter l'environnement sonore des habitants sous peine de sanction. C'est l'application même du sens civique qui est le même pour tous.  Le respect des uns par les autres est essentiel pour bien vivre ensemble.  

Jean  SPAITE   Janvier 2017

Crédit photographique : Le pictogramme "zone bruyante" provient de la collection Ecopicto (A 9,80 €, ça ne vaut pas le coup de s'en priver !!!)

mardi, janvier 3 2017

Affiches et sens civique

garde_champetre.jpgQui se souvient des élections législatives de Mai 1906 ? Comme c'est loin !...

Pourtant les affiches officielles annonçaient entre autres les candidatures pour notre département de trois futurs députés :

  • Albert LEBRUN, natif de MERCY le Haut, qui deviendra par la suite Président de la République,
  • Louis MARIN, né à FAULX, et
  • Raoul MEQUILLET, ce dernier bien connu dans le Lunévillois.

Conformément au règlement en usage, l'affichage des candidats était visible sur la porte de "la salle des pompes" et avait été réalisé par le "banwah" (1) de l'époque "le Charles Auguste GERARDIN" qui devait avoir 46 ans en ce temps-là. On l'imagine avec de grandes "bacchantes" (2) œuvrant avec application pour coller à grand renfort de coups de pinceau la grande feuille de papier officielle sur la porte du local communal. Fier de son travail accompli, il pouvait passer à autre chose, et on peut toujours l'imaginer "trôlant" (3) dans les rues du village, mais jetant un regard de contrôle chaque fois qu'il passait devant les affiches "de nos" députés ! Ah, mais, on avait un sens civique très développé en ce temps-là !...La loi, c'était la loi, et "not' garde-champêtre" était le digne représentant de la LOI !

A cette époque, ma maman était petite fille, elle allait sur ses sept ans bientôt, et elle allait à l'école. Bon élève, elle aimait bien également jouer avec ses camarades. Là aussi, on peut l'imaginer sautant à la corde, jouant à la marelle ou au chat perché. Toutes sortes de jeux correspondant à son âge.

Depuis plusieurs jours les affiches des candidats députés étaient aux prises avec des électeurs désabusés qui, en passant, hochait la tête en maugréant : "Ah, tous les mêmes, ça ne changera pas le monde dans lequel on vit, Allei!"  Et ce n'était pas tout, les affiches de papier étaient aux prises aux attaques de la pluie et du beau temps et l'une d'elle avouait un sérieux décollage avec la porte en bois.

Allez savoir ce qui se passe dans la tête des enfants : la petite fille si sage d'ordinaire a eu la curieuse idée de décoller un peu plus la feuille de papier sans arriver toutefois au décollage total car la partie supérieure résistait imperturbablement, sans doute grâce au bon travail du garde-champêtre bon colleur d'affiche.  Et quand on parle du loup... on en voit la queue.

"Oh là-là! Qu'est-ce qu'elle fait la gamine-là ? Mais c'est défendu ! Te vas avoir un procès-verbal pour avoir décollé les affiches des élections ! Non,mais des fois ! Allez, viens avec moi, on va voir ton père Albert ! Te vas voir quand je vais lui raconter ça, ça va être ta fête !"  Et la pauvre gamine, emmenée manu-militari jusqu'à la ferme de son papa Albert, obligée en larmes d'avouer publiquement son forfait a eu droit à une punition (mais sans amande sous forme de PV !).

Cette histoire "d'affiche des élections" est restée toute sa vie gravée dans sa mémoire.

Nous sommes au XXI éme siècle, où malheureusement des jeunes, mais aussi des moins jeunes, font plus qu'arracher des affiches officielles. Quelle décadence ! Il serait grand temps que l'on ait un "respect du garde-champêtre", du représentant de la loi et surtout que l'on fasse autre chose que casser, détruire, brûler.  Il faut revenir à un véritable sens civique pour jouir d'un monde meilleur pour tous. 

Jean  SPAITE     Janvier 2017


NOTES: 
(1) Banwah  -> le garde-champêtre.
(2) Bacchantes -> moustaches retombantes.
(3) Trôlant -> aller et venir, parcourant.

dimanche, janvier 1 2017

Les élus se retroussent les manches

On n'invente rien !

C'est en glanant dans les quotidiens des jours passés que nous avons retrouvé cette coupure ayant pour titre : "Les élus se retroussent les manches" parue dans l'Est Républicain du Vendredi 12 Août 2016.

ER160812.jpg

Nous sommes à DALHAIN, commune du département de la Moselle, arrondissement de Sarrebourg-Chateau Salins, dont la population s'élève à 122 Habitants (Recensement 2013). Une photographie présente deux personnes s'activant à la rénovation des murs d'une pièce d'un bâtiment avec comme commentaire: " Rentrer de l'argent et faire baisser les coûts de fonctionnement: un coup de pouce pour le village".

Cet article peut nous amener à réfléchir vu le nombre de travaux qu'il reste à réaliser en local.

Notons que nous sommes ici une commune un peu plus grande (208 Habitants Recensement 2013) et que déjà, pendant son mandat municipal de 30 ans (de 1965 à 1995), notre ancien maire Yves ADAM a attribué aux œuvres sociales de la commune les honoraires relevant de ses fonctions. Cette décision généreuse et discrète a été suivie par son successeur Pierre T. (de 1995 à 2001). [Voir notre article "Le saviez-vous?" du 21 Janvier 2014-Anciens maires].

Dans une actualité plus récente, on pourrait retenir l'exemple de la petite commune mosellane de DALHAIN qui donne une solution pour faire face aux dépenses de travaux.

Jean  SPAITE   Décembre 2016.

samedi, décembre 31 2016

Meilleurs voeux 2017

Meilleurs_voeux.gif

MEILLEURS VOEUX.

L'équipe de fremenil.com a plaisir à vous présenter ses meilleurs vœux pour l'année nouvelle.

Qu'elle vous apporte JOIE, PROSPÉRITÉ et surtout BONNE SANTÉ.

 Alain  et Jean Spaite

mardi, décembre 27 2016

Beaux villages lorrains

logodesbvla.jpeg"Beaux Villages lorrains" est une association de petites communes fières de leur patrimoine.

Son objectif ? Attirer les touristes.

Voici l'entrée en matière d'un article ayant pour titre "Ils sont beaux nos villages" paru dans l'Est Républicain du Dimanche 11 Décembre 2016.

Animée par Jean-Pierre COUTEAU, maire de VILLEY St ETIENNE, l'association se veut de valoriser l'identité architecturale des communes de moins de 2.000 habitants dont le bâti, privé et public local, à condition d'être rénové, peut attirer les visiteurs, voire les touristes et tout le moins de futurs habitants.

En se référant à notre patrimoine local, nous pouvons revendiquer des points dignes d’intérêt :

  • Notre église qui recèle des richesses du XVIIIe Siècle, chaire sculptée exceptionnelle, maître-autel et tableau de St Pierre es Liens (qui mérite d'être mis en valeur) classé Monument Historique.
  • Une série de linteaux de portes peu commune.
  • La présence de deux blockhaus de la première guerre mondiale (qui méritent une rénovation).
  • La réalisation récente d'une fresque murale peinte, inattendue dans un village.
  • N'oublions pas la magnifique fontaine restaurée en face de l'église ainsi que les vieux puits qui bénéficient d'une décoration florale, et ajoutons pour les pêcheurs l'existence de deux cours d'eau poissonneux : la Vezouze et la Verdurette.


Certes, pour répondre aux critères de l'Association "Beaux Villages lorrains", il faudrait que les réseaux (électricité, téléphone) soient enfouis,et, pour que la commune soit digne du titre "Beaux Villages lorrains", qu'elle dispose de sentiers découvertes, mais cela est du domaine du possible réalisable.

Autre critère indispensable d'après l'Association et pour l'instant inexistant : un point de restauration pour accueillir les hôtes. Et l'on retrouve ce café-auberge du village qui a existé jusqu'en 1972 (Café ROUSSEL,HEFTER,BENOIT,VISINE, suivi du Petit Zinc 1983-1987) qui manque encore aujourd'hui et qui est revendiqué par l'Association avec juste raison.

Voilà de quoi réfléchir pour éviter l'écueil de la désertification ou du village dortoir mais aussi rénover l'habitat existant dans le respect du patrimoine rural.

Et si notre village de FREMENIL pouvait un jour rejoindre les cinq villages pionniers du label, tous meurthe et mosellans :
VILLE s/ YRON (Pays Haut), ROZELIEURES (Lunévillois), VAUDEMONT (Saintois), BRULEY et VILLEY St ETIENNE (Toulois)...

Aux dernières nouvelles l'Association "Beaux Villages lorrains" s"agrandit en accueillant de nouveaux villages des Vosges, de la Meuse et de la Moselle.

Jean  SPAITE    Décembre 2016

Sources : le site de l'association "Beaux Villages lorrains"

- page 1 de 64